Le blog de la CFTC Citroën succursales retail

Les salutations du matin préviennent des risques psychosociaux

5 Juillet 2013 , Rédigé par cftc-citroen-suc Publié dans #Actualité sociale

Les salutations du matin préviennent des risques psychosociaux:
politesse.gif
Passer le matin pour saluer l’ensemble du personnel lorsque cela est possible va au-delà de la politesse transmise par l‘éducation de nos parents. C’est une forme de reconnaissance qui fait tomber les barrières entre le manager et ses collaborateurs. Ne prenez pas cette phrase pour de la faiblesse. Il ne s’agit de devenir le copain de son personnel mais profiter du bonjour du matin comme prise de contact direct avec ses collaborateurs.
Cette méthode a de multiples avantages: voir et sentir l’état des équipes, prendre la mesure de ce qui va, ou a contrario, des problèmes rencontrés la veille, détecter si quelqu’un a franchi la porte de l’entreprise avec un problème qui a pris naissance chez lui, répondre à une interrogation avant que le travail ne démarre, donner des compléments d’information suite à une communication partiellement comprise, transmettre des nouvelles fraîches de la Direction, mesurer les risques sociaux et psychosociaux.
Ces avantages positionnent le manager au plus près du terrain. Par ce biais, il est, dès cet instant, au cœur de son équipe, de son service ou de son entreprise. Certains managers ne pratiquent pas de la sorte. Lorsqu’ils arrivent sur leur lieu de travail, ils s’installent dans leur bureau et n’en sortent que très rarement. Voilà un comportement qui est vite repéré par le personnel et même les collaborateurs. Il induit des réactions négatives et éloigne le responsable de ses équipes. Ce genre de fonctionnement peut être vécu comme du mépris et ne facilite pas la tâche des collaborateurs directs du manager qui se trouvent seuls, en permanence en prise directe avec le terrain.
De nos jours beaucoup de personne rencontre des difficultés dans leur vie privée comme dans les entreprises.
Le premier contact du matin permet bien souvent d’identifier un éventuel problème ou mal-être qui pourrait faire tache d’huile.
D’une manière générale, le manager doit avoir l’œil sur son équipe (ou son service) et veiller, à tout moment, au comportement de l’ensemble de son personnel. Certains signes sont révélateurs et ne peuvent être laissés de côté. Ils doivent être traités de manière énergique.
« La frontière qui sépare le monde du travail du privé n’est pas étanche: un problème personnel entre dans l’entreprise, et un problème dans l’entreprise entre chez soi. »
Alain MESTRE
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Il n'y a pas plus vrai, mais malheureusement le cérémonial des salutations du matin se perd ou lorsqu'il a lieu, le manager a déjà tourné les talons lorsque le salarié répond à la question "comment allez-vous ?"
Voilà comment un climat social déja instable peut se dégrader rapidement. Un bonjour ça ne coute rien et c'est essentiel !

Partager cet article

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog